Etangard - Gaidlash

Sans être considérée comme hostile, la région du Gaidlash offre cependant des conditions de vie peu aisées à ses habitants. Le climat est souvent pluvieux, particulièrement en automne, où la pluie balaie l’ensemble de la région. Les étés sont de température modérée mais sont agréables, alors que les hivers sont le plus souvent assez rigoureux. Si le climat n’est pas toujours agréable, il permet cependant la culture de nombreux légumes. En revanche, le relief n’est pas aussi profitable. Tout d’abord, il convient de préciser que tout les habitants de Gaidlash ne sont pas logés à la même enseigne : en effet, on retrouve trois grandes zones bien différentes au sein de cette même région.

L’Oïtgard

L’Oïtgard est la région la moins élevée en altitude. Les plaines verdoyantes et arrosées y côtoient d’agréables collines et des forêts de chênes et de pins. Plusieurs cours d’eau traversent cette région, dont le climat est le plus doux des 3 zones. La basse altitude est en comparaison au reste de la région rend l’Oïtgard propice à la culture de poireaux, de carottes et légumes en tout genre, mais exposent également bien souvent les habitants à de sévères inondations. Les clans peuplant l’Oïtgard sont les Melsharn et les Bradisharn. Ces derniers, vivant sur les collines, sont moins la cibles des inondations que leurs voisins. Malgré la présence au sud des Citadins, les forêts sont infestées de brigands de toutes sortes, voire d’orques des forêts et de gobelins.

Le Powlkolhn où vit le clan Kahsharn

A l’extrême Nord-Ouest d’Etangard, après le couloir du Timair, s’étend le pays de Powlkolhn. Cette zone monte doucement en altitude, là où vit le clan Kahsharn, pour ensuite se séparer en deux bras. La partie Est s’élève brusquement et les rares voyageurs fréquentant cette région se retrouvent en un clin d’œil dans les montagnes de Kolhntidoch ; Les hivers y sont presque aussi rudes qu’à l’extrême Sud du Royaume. Voici donc le lieu d’habitation du clan Kolisharn, le plus méfiant de tout les clans, endurci avec les affrontements avec les géants, les orques des montagnes et d’autres créatures bien plus terribles encore. Les Kolisharn tirent en revanche partie des ressources de la montagne : eau, minerais, bois (sapins), etc... sur l’autre branche vivent les Clougharn, qui bénéficient eux aussi de nombreuses réserves de minerais dans leur sous-sol, notamment du fer. En revanche, cette partie de la région est beaucoup moins boisée, et les vastes plateaux s’étendent à perte de vue.

Deanrouach, la terre du clan Kirkasharn

Enfin, au Nord-Ouest de l’Oïtgard, on trouve la région de Deanrouach, la terre du clan Kirkasharn. L’ensemble de la zone est très accidentée, mais les Kirkasharn ont appris à utiliser les ressources du relief ainsi que celles des bois et de la mer qui entoure leur province. La région n’est pas très bien fréquentée, notamment dans la petite chaîne de montagne du Kohlnvek, au nord, où les rencontres avec les Orques, les Gnolls ou les Drows sont monnaie courante. La présence des nains dans ces mêmes montagnes est une curiosité intéressante : ils semblerait qu’ils soient là depuis des siècles, bien avant la colonisation de Gaidlash par les humains. Leur longévité dans des contrées si hostiles et leur autarcie restent mystérieuses.

 
 
 Haut de page - Accueil (C)Extrêmia 2000 - Tous droits réservés - Mis à jour le August 21 2003 09:08:33.