Les Délits

Les délits regroupent les fautes graves et ayant parfois des conséquences importantes ; c'est le deuxième degré de fautes pouvant être commises, et les peines peuvent être assez sévères.

Proxénétisme :
Les personnes accusées de proxénétisme risquent d'être envoyés aux galères pour une durée de 2d4 xurs. Dans le cas d'un récidiviste, il pourrait être humilié sur la place publique avant d'être envoyé aux galères pour une durée de 2d8 xurs. Notez cependant que bien que le proxénétisme soit interdit, aucune loi n'interdit la prostitution dans les Terres du Nord.
Vol de bétail :
Le vol de bétail peut entraîner, au choix de la personne volée, une réparation monétaire ou en travail (comprenez : esclavage de durée variable, selon le préjudice commis), ou une peine d'emprisonnement comprise entre 4 et 16 xurs, selon la valeur du bétail dérobé.
Kidnapping :
Une personne reconnue coupable de Kidnapping et/ou de séquestration d'individus risque une peine d'emprisonnement d'1d2 ans. Une personne bénéficiant de circonstances atténuantes pourrait voir sa peine communiée en des travaux d'intérêts publics (repeindre l'hôtel de ville, la maison du bourgmestre, réparer la toiture de la Cour de Justice ou les murailles de la cité...) pour la même période.
Résister à une arrestation :
résister à une arrestation est une circonstance aggravante. Cet effet peut alors alourdir la peine infligée pour un autre délits ou crimes ou une autre contraventions ; par exemple, une peine de prison pourrait être rallongée de 1d4 xurs, ou une amende augmentée de 1d8x100 po.
Non-respect des règles de duel :
Dans le cadre d'un duel " homologué ", c'est-à-dire avec applications des règles standards de duels (témoin, lieu et heure déterminés...), une personne ne respectant pas les règles établies encourt de graves peines ; Si cette personne possède un grade ou un titre de noblesse, elle pourrait se voir destituée de ces titres, déchue de son rang. De surcroît, une " compensation " monétaire devrait être versée à la famille de la victime (qu'il y ait mort ou blessures). Cette amende peut par exemple être de 1d6 x 2000 po. Enfin, dans les cas de trahisons les plus odieuses et les plus indignes, le fautif pourrait être exilé des Terres du Nord pour une durée de 1d6 ans.
Endommager les biens publics :
Endommager les biens publics, c'est-à-dire les fontaines, les murs d'enceinte, les bâtiments publics, les administrations peut entraîner la peine suivante : tout d'abord, une amende pouvant aller de 1000 à 20000 pièces d'or selon les dégradations et les dégâts commis. De surcroît, la personne risque également 1d4 xurs de travaux d'intérêts publics afin de réparer les dégâts. Si le bâtiment visé était un bâtiment de la milice, comme une caserne, on envoie aussi le coupable en prison pour une durée de 2d12 jours.
Viol :
Une personne reconnue coupable d'un viol sera contraint de payer une amende de 2d12 x1000 po à la personne offensée. S'il a prit la virginité d'une jeune fille à marier (particulièrement si elle est noble), il peut également être contraint d'effectuer un service militaire dans les corps d'armée les plus durs du royaume pour une durée de 1d2 années. Un récidiviste ou un violeur en série pourrait être condamné à 2d10 xurs de travaux forcés en plus.
Insultes/affront d'une dame :
Faire un affront majeur à une dame (comprenez une femme noble, mariée ou non), ou lancer des rumeurs erronées et insultantes sur une telle personne peut entraîner les peines suivantes : Un règlement par un duel contre le champion désignée par la dame offensée (qui a le droit de refuser, bien sûr). Une personne accusée sera de plus contrainte à verser des dommages et intérêts s'élevant à 2d8 x 10000 po selon les conséquences et la gravité des faits reprochés au coupable. Une personne ne pouvant pas payer serait alors envoyée aux galères pour une durée de 3d6 xurs.
Vol à l'étalage :
Une personne reconnue coupable de vol à l'étalage risque une amende de 1d4 x 1500 po, à verser en partie au propriétaire de magasin attaqué, et aux pouvoirs publics. Si la personne est incapable de payer cette amende, elle ira alors en prison pour une durée de 1d3 xurs. De plus, dans le cas d'un récidiviste, la peine peut se transformer en une peine d'emprisonnement de 2d4 xurs, ou à des travaux forcés pour une durée de 1d6 xurs.
Violation de propriété :
Une violation de propriété peut être une circonstance aggravante dans un autre crime, mais en temps que délit à part entière, elle peut entraîner une amende de 1d4 x 1000 po selon l'importance de la personne importunée, et cette amende sera répartie équitablement entre la ville et la victime. De surcroît, une légère peine de prison (2d4 jours) est également envisageable.
Désertion (hors temps de guerre) :
Un déserteur qui quitte volontairement l'armée des Terres du Nord risque une peine d'emprisonnement de 4d4 xurs. De surcroît, s'il était gradé, le coupable se verra destitué de son rang, humilié lors du 17ème d'Appocor. On ajoutera parfois une amende de 1d6x1000 po.
Utilisation d'armes illégales :
L'utilisation d'armes illégales dans les Terres du Nord (gaines de poignet, arbalètes de poing, bâton-lances, poison... bref, tout type d'arme aisément dissimulable et radicale) entraîne la confiscation des armes, ainsi que leur destruction. De plus, une amende forfaitaire de 2d4x1000 po devra être acquittée par le fautif, qui se verra également condamné à la prison pour une durée variable de 2d8+1xurs.
Cracher sur un noble :
Cracher sur une personne noble peut entraîner une arrestation immédiate, ainsi que le payement immédiat d'une amende de 3000 po (50% pour la ville, 50% pour l'être offensé), ainsi qu'une assignation à comparaître. Si le fautif ne possède pas cette somme sur lui, il passera ses 3 prochains jours en prison, puis sera relâché jusqu'au procès. Celui-ci pourrait entraîner le payement d'une nouvelle amende (1d3x1000 po) envers le plaignant, ainsi que 1d4 xurs de travaux d'intérêts privés chez le plaignant.
Manger du cheval :
Une personne surprise à manger du cheval dans les Terres du Nord risque la peine suivante : une amende de 1d6x1000 po, ainsi qu'une peine d'emprisonnement d'une durée de 1d2 jours. Une personne étant dans l'incapacité de s'acquitter de son amende verra la peine de prison augmenter de 2d10 jours. De surcroît, un récidiviste verra l'amende doubler et la peine portée à 1d3 xurs. En cas d'extrême nécessité, le jury sait se montrer clément et n'impose généralement qu'une pénitence chez le clergé de Yato.
Non-paiement des impôts :
Le fait de ne pas payer ses impôts en temps et en heure peut entraîner le règlement immédiat du double du montant des impôts. Si le fautif ne peut pas payer, il sera alors envoyer en prison pour une durée de 3d4 xurs ou encore un passage aux galères de 2d4 xurs.
Utilisation de magie illégale :
Une personne surprise à utiliser de la magie de manière illégale (ex : Animation des morts, Toucher de la liche, Contagion...) risque une peine assez variable, selon le nombre et le type de sorts et de magie utilisée. Quelqu'un utilisant couramment le sort d'Animation des morts risquerait au maximum une peine d'emprisonnement de 2d2 ans ou un exil d'une même durée ; Pour l'utilisation d'un sort de clairaudiance utilisé dans le cadre de l'espionnage du seigneur pourrait entraîner une peine d'emprisonnement de 3d12 xurs.
Coups et Blessures :
Une personne accusée de coups et blessures recevra 2d10 coups de fouet sur la place publique, devra payer 2d20x200 po à la victime. Enfin, elle ira effectuer un petit séjour en prison de 3d10+2 jours.
Dérogation au service militaire :
La dérogation au service militaire pour le pauvre bougre de base peut être sanctionnée d'une amende allant jusqu'à 1d4x1000 po. De plus, un petit séjour d'un ou deux xurs dans les geôles du château est envisageable.
Extorsion de fonds/Chantage :
Une personne accusée d'en faire chanter une autre risque une amende de 2d6x1000 po, ainsi qu'un voyage dans les galères royales pour une durée de 2d8 xurs.
Verser des Pots-de-vin :
Une personne accusée de corruption fera état d'une amende s'élevant à 3 fois le montant de ses pots-de-vin. De plus, une telle personne se verra également emprisonnée dans les geôles les plus proches pour une durée de 2d3+2 xurs.
Incendie Volontaire :
Une personne reconnue coupable d'avoir volontairement mis le feu à un bâtiments ou ayant occasionné sciemment des dégâts par le feu sera condamnée à rembourser l'intégralités des dommages causés, plus les intérêts. De plus, un envoi au galères pour une durée de 2d4 xurs est envisageable, histoire de lui rafraîchir un peu les idées.
Evasion :
L'évasion des cellules royales est une circonstance aggravante, qui aura pour conséquence le doublement de la peine initialement requise.
 
 
 Haut de page - Accueil (C)Extrêmia 2000 - Tous droits réservés - Mis à jour le August 21 2003 09:09:51.