Le Petit Pays

Situé à la frontière avec les Contrées du Sud, le Petit Pays est le nom donné à une province semi-autonome des Terres du Nord. Région à la fois boisée et marécageuse, le Petit Pays s’étend paisiblement entre les diverses collines qui le bordent. Le climat du Petit Pays est relativement agréable en été, et quoique parfois un peu rude en hiver, les terriers sont suffisamment confortable et la région est suffisamment pourvue en bois pour permettre à la populace de vivre en toute quiétude.

Le Petit Pays, est bien sûr peuplé de hobbit, qui sont très fiers de leur semi-autonomie. En effet, à l’instar des Basques ou des Bretons en France, ils aiment à afficher leur différences avec les habitants des Terres du Nord ; Ils mettent toujours leurs origines en avant, lorsqu’ils parlent avec des étrangers. Quand ils sont installés à Fanin ou à Ryan (deux « colonies » hobbite) ils arborent souvent l’emblème du Petit Pays (un gland) en tant que pendentif. Quand aux fameux restaurants hobbits des grandes villes, nombreux sont ceux qui portent l’inscription « spécialités du Petit Pays » sur leur façade.

Le Petit Pays est en fait une confédération de 5 villages et de nombreux hameaux ; les professions les plus répandues touchent à l’agriculture et à la nature, du paysan au bûcheron, en passant par le fermier et l’éleveur de grenouilles (une spécialité culinaire locale, servie avec de la sauce blanche ! ).

Chaque village possède un chef, deux assistants, de professions diverses, et dont les fonctions varient selon les villages. En plus de diriger la communauté, Ils représentent le village au « Conseil Régional du Petit Pays », qui sert à administrer la région, bien que le souverain des Terres du Nord ait un droit de veto sur les actions de ce conseil. Pour ce qui est du Roi Aurel Ier, il laisse volontiers le soin aux hobbits de s’auto-administrer, car ils sont malgré tout des sujets loyaux et paisibles, et quoiqu’un peu fantasques, ils n’en sont pas pour autant exigeants envers la couronne, ce que le bon roi Aurel apprécie particulièrement !

Sous ses airs de décors naturel tranquille, le Petit Pays n’en recèle pas moins de nombreux mystères, Ainsi, au détour d’un chemin, aux travers des Bois du Tertre ou de la Forêt, Grise, on peut parfois apercevoir une créature sylvestres l’espace d’un instant, tel un rêve... et que dire des intrigants cachettes hobbites disséminées ça et là, issues d’un autre âge et oubliées de tous (sauf des plus vieux...) ?

Enfin, on trouve au cœur du Petit Pays une lieu de réconfort agréable pour le voyageur égaré : Non loin du Gué du Troll (qui établi la jonction entre les Bois du Tertre et la Forêt Grise, on trouve le « gai relais » ; cette auberge hobbite, tenue par Tournedos, un hobbit grassouillet et fin gourmet, et toute sa petite famille. L’auberge, après avoir subit un incendie en 467 Ep.IV suite à la colère d’une femelle dragon rouge, a été reconstruite grâce au soutient de toute la communauté. La vieille auberge de rondins à laissé la place à une bâtisse de brique flambant neuve et plus spacieuse, ayant cependant gardé sa chaleur et sa convivialité qui firent sa renommée sur la route des Contrée du Sud. La grande salle est illuminée par un âtre de grande taille, ou Tournedos fait chauffer ses bons petits plats sous l’œil gourmand de la clientèle. Quand à la bière maison, elle est brassée par Nylnia, la femme de Tournedos. Et la bière est aussi bonne que Nylnia a du caractère (c’est dire si la bière est bonne !). Bien qu’amicale et parfaite maîtresse de maison, cette dernière est une incorrigible jalouse, et soupçonne (à tort) son bedonnant mari d’avoir des aventures avec les clientes, particulièrement les elfes et les demi-elfes !

 
 
 Haut de page - Accueil (C)Extrêmia 2000 - Tous droits réservés - Mis à jour le August 21 2003 09:10:17.