Le Ryanois

Cette province, plus large que longue, dont le chef-lieu est bien sûr Ryan, est certainement la région la plus agréable des Terres du Nord en terme de climat. Au fur et à mesure qu’on s’approche de la côte, la fraîcheur des nuits de campagne laisse place à une agréable douceur due aux courants chauds venant de l’Océan des Vyrmes. La côte est appréciée des nobles qui viennent s’y reposer. Aussi, de nombreuses activités sont tournées vers la mer. Mais les campagnes environnantes sont elles aussi pleines de ressources (...).

Situation

A l’est des Plateaux du centre et au sud de la Pointe de la Tarrasque, Le Ryanois possède à l’ouest une large ouverture sur l’Océan des Vyrmes, ce qui permet à la cité de Ryan de commercer activement avec le Royaume de Carnus (tout du moins aussi activement que possible quand on connaît le caractère et le degré d’ouverture de Carnus !). Enfin, au sud du Ryanois, on trouve la province des Ecluses.

Ressources et Commerce

Le Ryanais étant très largement ouvert sur la mer, une des principaux produits locaux est bien sûr le poisson. On trouve de nombreux pêcheurs près des côtes, notamment au sud de Ryan où les bans de poissons foisonnent. Outre le poisson, les zones côtières (à l’instar de Ryan) fabriquent des navires de plus ou moins grande taille. La région manquant de bois, elle importe les matières premières nécessaires des Plateaux du Centre ou du Plateau Barragostais (...). En contrepartie, le Ryanois vend des céréales produites dans ses campagnes, principalement du blé, ainsi que des fruits (pommes, fraises) à d’autres provinces, comme la Province Litigieuse ou l’Irimdar. La grande Route Commerciale reliant Ryan au reste du royaume est particulièrement sûre, puisqu’elle permet à toutes les marchandises en provenance du reste du royaume de transiter vers le port de Ryan.

Faune et Flore

Comme je l’ai expliqué plus haut, on trouve dans les campagnes du nombreuses cultures céréalières et fruitières, mais en dehors de cela, peu d’arbres destinés au chauffage ou aux constructions. Dans l’ensemble, mis à part les vergers, la région n’est pas très boisée, et le fait qu’elle soit très plate permet de voir les champs à perte de vue. Si on est placé sur une rare colline, on peut même voir jusqu’à la mer (...).

On trouve également peu de prédateur dans les campagnes, en dehors de renards et de quelques chacals. La menace la plus sérieuse pour les habitants des campagnes est certainement les petits essaims de stiges qui viennent parfois s’aventurer jusque dans les village pour sucer du sang frais. Ces espèces de moustiques géants sont farouchement combattus par les forces de l’ordre et les rangers locaux (...).

On trouve également au large de Ryan une cité d’elfes aquatiques qui se mêlent parfois à la population ryanaise (voir « Ryan » pour plus d’informations). Parfois, des sahuaguins les attaquent et poussent même leurs raids jusqu’à Ryan, mais ils se cassent fréquemment les dents sur les murailles du la cité ou les défenses du Port. En revanche, ils n’hésitent pas à attaquer les navire marchands quittant la ville. Il est donc conseillé aux commerçants de s’entourer d’une équipe de sécurité compétente pour leur voyage outre Vyrmes (...).
 
 
 Haut de page - Accueil (C)Extrêmia 2000 - Tous droits réservés - Mis à jour le August 21 2003 09:10:14.