Les Nouvelles Armes

Arbalètes de poing, légère et lourde, nouveaux modèles : Les Chroniques du Chaos et la Bataille du Val-Dragon ont apporté de nombreuses avancées technologiques. La création de nouveaux modèles d’arbalètes, plus puissants, plus précis, est l’une d’elles. Dotés de manivelles, ces nouveaux types d’arbalètes sont nettement plus performants que leurs prédécesseurs (néanmoins toujours en vente), ont une meilleure portée et infligent des dégâts plus grands, mais sont aussi plus onéreux.

Arbalète sur trépied : A la limite entre l’arme de jet et la petite baliste, cette lourde arbalète, difficilement transportable, acquiert toute son efficacité et sa puissance destructrice si elle est placée sur des murailles ou une tour pour défendre une place-forte.

Grand arc de guerre : Ce grand arc, le plus souvent utilisé exclusivement par les armées, est long de plus de 1m ; les archers utilisant cet arc sont généralement loin des mêlées et font pleuvoir leurs traits sur les soldats ennemis, une seule de leurs flèches étant généralement suffisante pour tuer un adversaire normal. Dans les armées régulières, les archers utilisant les grands arcs de guerre sont protégés par des porte-pavois.

Claymore : Cette grande et lourde épée ne nécessite cependant que l’utilisation d’une seule main pour être maniée. Elle ressemble à une épée bâtarde, mais est un peu plus courte que cette dernière.

Grand cimeterre : Cette version du cimeterre, plus longue et plus lourde, se manie à deux mains.

Epée lourde : cette lourde épée se manie à deux mains ; plus courte mais plus large que l’épée à deux mains, elle est cependant moins efficace.

Espadon : Cette lourde épée à deux mains est également appelée " épée-serpent ", en raison de la forme de la lame. De plus, une partie de la lame est généralement dentée afin de briser plus facilement les armes adverses. Son poids est élevé, et c’est une arme très difficile à manier ; Ainsi, un aventurier averti devrait se méfier d’un adversaire maniant un Espadon, car il est très certainement un puissant guerrier pour manier une telle arme.

Fauchon : cette arme est une sorte de petit cimeterre possédant un seul tranchant, ainsi qu’une large lame. Cette arme a la réputation (justifiée) d’être peu maniable.

Fléau à chaînes multiples : ce lourd fléau à deux mains possède plusieurs petites têtes reliées au manche par des chaînes métalliques indépendantes. Les têtes sont toutes hérissées de pointes.

Hache de bûcheron : les haches de bûcheron ont généralement des manches plus longs que les Haches d’armes. Généralement de moins bonne qualité, ces haches sont les armes de base des bûcherons ; moins chères que les haches de combat, elles sont employées pour le travail et sont de moindre efficacité en combat.

Kasurigama : Cette arme d’origine orientale consiste en une longue chaîne de métal, avec à l’une de ses extrémités, une boule métallique, et à l’autre, une lame courte en forme de faucille. Son maniement, assez difficile, requiert les deux mains de l’utilisateur.

Marteau de bataille : Ce grand marteau à deux mains, long, entièrement fait de métal, est une arme redoutable en combat ; on a déjà vu des combattants écraser la tête de leur adversaire d’un seul coup de Marteau de bataille. Le principal inconvénient de cette arme et sa lenteur, mais notez cependant que le facteur de Vitesse de cette arme reste tout de même inférieur à celui de l’Epée à 2 Mains.

Masse à deux mains : Cette grosse masse à tête ronde hérissée de pointes est entièrement faite de métal. Dépassant les 60 cm, elle demande l’emploi des deux mains pour être utilisée convenablement. C’est une arme lente mais destructrice.

 
 
 Haut de page - Accueil (C)Extrêmia 2000 - Tous droits réservés - Mis à jour le August 21 2003 09:38:12.