Rayon d’énergie d’Océane*

(Nécromancie)

Niveau : 8
Portée : 5m/nv
Durée : instantanée
Eléments : V, S, M
Zone d'effet : spéciale
Temps d'incantation : 3
Jet de sauvegarde : ½

La magicienne Océane de Nédrelle a crée ce sortilège suite à ses dernières recherches en parallèle sur la Nécromancie et le Psionisme en lesquelles elle voit un avenir très puissant. Cependant n’ayant pas accès à cette force intérieure elle essaie de s’en rapprocher le plus possible en utilisant la magie qu’elle connaît. En effet ce sort ressemble pratiquement à certains pouvoirs psioniques assez puissants.
Lorsque le magicien jette ce sortilège, il concentre en fait une certaine quantité de son énergie vitale qui vient se concentrer au bout d’une de ses mains. Celle-ci se concentre pour devenir une sorte de feu électrique translucide de couleur verte qui entoure sa main. Puis d’un coup, le rayon entouré de spirales (façon « railgun J ») de même couleur va frapper à la tête la ou les cibles choisies par le magicien sans que celles-ci n’aient eu le temps de réagir : le choc est d’une violence terrible.
Plusieurs effets sont alors possibles, selon la force vitale sacrifiée par le jeteur de sort. Tout d’abord, la ou les créatures ciblées doivent effectuer un jet de choc métabolique sinon elle(s) meurent sur le champs du fait d’une multitudes de blessures internes (fractures de pratiquement tous les os du corps) ; Pour les quelques cibles restantes, le sortilège est si violent qu’il leur afflige un certain nombre de dégâts : 1d6+2 par niveau du magicien jusqu’à 10d6+20, jet de sauvegarde 1/2 ( Bien que toute résistance contre la magie fonctionne normalement ). Seulement , pour cela le magicien doit perdre 10 points de vie pour que le sort soit réussit : Si le jeteur n’a pas assez de points de vie, alors le sort échoue et le magicien meure ( il tombe dans les négatifs ). Il est possible maintenant pour le magicien courageux de sacrifier d’avantage de points de vie, à savoir 10 points de plus : les effets, si le jet de choc métabolique est réussi, en seront d’autant plus violents et les créatures ciblées d’autant plus nombreuses. Pour 2 points de vie sacrifiés en plus, 1d6+2 sont ajoutés aux dégâts de base jusqu’à 10 PV dépensés en plus de cette manière, soit au maximum : 10d6+20 + 5d6+10 = 15d6+30. Les cibles possibles sont :

  • Si le jeteur ne choisit qu’une créature, celle-ci est affectée obligatoirement bien qu’elle puisse survivre en réussissant son jet de choc métabolique.
  • Si le jeteur choisit d’affecter plusieurs créatures, il le peut : en affectant autant de dés de vie de créatures que de dés de 6 à lancer : Par exemple, un magicien niveau 12 qui choisit de sacrifier 20 PV à le droit d’affecter pour 15 dés de vie de créatures, soit 2 créatures à 8 et 7 dés de vie, soit 3 créatures à 5 dés de vie…
Pour que le magicien lance son sorts il lui faut avant se couper les veines de la mains qui jettera le rayon : ce dernier puisera la puissance dans le sang du jeteur, en lui enlevant les points de vie sacrifiés. La plaie se refermera automatiquement et une fois seulement le sortilège lancé.

 
 
 Haut de page - Accueil (C)Extrêmia 2000 - Tous droits réservés - Mis à jour le August 21 2003 09:30:39.